Hiro le Coq est un chanteur d’afrobeat d’origine congolaise, né en France le 14 juillet 1989. Quand il était plus jeune, il s’occupait de classer les DVD musicaux dans le magasin de son père. Il a été influencé par deux légendes de la musique africaine, Papa Wemba et Koffi Olomidé. En 2007, il danse et chante avec ses copains du lycée, en dehors des cours. C’est à ce moment-là que débute l’aventure du groupe Bana C4. Son nom de scène «Hiro le Coq» vient de Hiroshima, un surnom qu’il avait au lycée, car apparemment il faisait des ravages comme une bombe et était fier comme un coq. En 2015, le groupe fait une pause et Hiro décide d’entamer une carrière solo qui prend de l’ampleur en Afrique et en France, grâce au single «Aveuglé» en 2016. Hiro déclare dans une interview : «c’est vraiment mon empreinte musicale, un mélange de rumba congolaise et du son des caraïbes». La même année, il collabore avec Chindinma, une chanteuse nigérienne, sur le titre «Ton pied mon pied», single qui sera un des plus écoutés après «Aveuglé». Suite à ce succès, il sort son tout premier album intitulé «De la haine à l’amour» en 2017. Youssoupha Mabiki, le copropriétaire du label Bomayé Musik, considère ce disque comme un petit bijou, l’un des plus réussis de son label. Hiro est décrit comme « un phénomène africain ». Dans cet album on retrouve de grandes voix de la culture africaine tel que Koffi Olomidé. C’est grâce à la musique et à son succès que le chanteur a renoué avec son pays d’origine, le Congo-Kinshasa.

EMAIL

UNIQUEMENT CONTACT EN BOOKING*

(*Vente des prestations d’artistes référencés sur ce site)

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Top Reviews

Plus d'articles
NAZA